Quand le papier disparut - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Quand le papier disparut

les oeuvres > DISETTE D'ELEMENTS

Quand le papier disparut par Claude Bengt, pp.80/81 in "Lectures pour Tous", N°31, juillet 1956. nouvelle d'expression française
disette d’éléments

Paul BENGT
(aucune référence)

Le professeur Gammus, de l'Institut d'Ondologie, tente une dissociation de la matière par "harmonie vibratoire" des ondes. Utilisant les ondes acoustiques - une fugue de Bach- il les harmonise avec celles produites par son invention. Au moment où les courbes coïncident, s'enclenche à l'instant, dans le monde entier, une réaction en chaîne qui détruit chaque molécule de papier. Les premiers à s'en apercevoir furent les collaborateurs de Gammus dont les notes écrites se volatilisèrent. La dangerosité du phénomène fit tache d'huile: plus de billets de banque, plus de chèques. Dans les rues, les gens s'attroupent, se précipitent vers les kiosques à journaux mais déjà, plus aucune information écrite n'était disponible. Tous les sacs et contenants en papier ayant disparu, les denrées jonchaient le sol. Bref, l'ensemble de notre civilisation fondée sur la mémoire écrite se trouvait en danger car il n'y avait plus de diplômes, plus de lettres, plus de papiers d'identité, plus de factures, plus de livres de comptabilité....
L'économie implose. Le domaine judiciaire est affecté à son tour, tous les dossiers des justiciables s'étant volatilisés. Mais encore les plans d'état-major, compliquant les guerres à venir. Et l'architecture? Comment construire des maisons sans plans? Et que de fonctionnaires démobilisés! Etrangement, les seuls supports encore utilisables, tels que les tablettes en argile ou les murs de pierre, ramènent la société à l'âge de la préhistoire.
Parfois, l'on réagit, en remplaçant par exemple les billets de banque par la monnaie dont on augmenta la valeur faciale ce qui , en passant, enrichit le narrateur qui a su prévoir le mouvement en gardant un maximum de pièces par devers lui. La radio prit aussi un essor sans précédent et les enregistrements sur bande magnétique se multiplient. Bien que le professeur Gammus fut arrêté et jugé, le mal était fait: la civilisation était à reconstruire sur d'autres bases.
Un conte d'anticipation inconnu et sans prétention qui énumère de manière parfaite les désordres causées par une disparition subite du papier, comme le firent aussi René Zuber, Eero Tolvanen ou Georges Blond.


illustration de la nouvelle "Quand le papier disparut"
Apprenti-sorcier et catastrophe: à nouveau le papier disparaît!
 
Retourner au contenu | Retourner au menu