Merodak - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Merodak

les oeuvres > SOCIETES POST-CATACLYSMIQUES 2

Mérodak par Wynne Whiteford, Fleuve Noir éd.,1984, coll. " les Best-Sellers N°16 ", 1 vol. broché, in-12 ème , 215 pp. couverture illustrée. roman d’expression anglaise (Australie)
1ère  parution : 1980 titre original : Breathing space only
pollution généralisée - sociétés post-cataclysmiques 2


Wynne WHITEFORD

(1915-2002) Australien. Différents métiers dans sa jeunesse. Ingénieur de profession. Romancier et nouvelliste. A vécu à New York où il a publié dans des pulps (Amazing) et magazines spécialisés. Après un long arrêt de dix ans, s'est remis à l'écriture. Nombreuses nouvelles, quelques romans.

Le monde a cédé à la pollution due à l’emploi abusif du charbon. Toutes les basses terres d’Australie sont noyées dans un smog impénétrable. Il reste quelques survivants, les " Perms " qui vivent dans le Smog et qui sont dangereux, ainsi que quelques groupes humains basés dans des villages de hautes montagnes, au-dessus du smog.
Farouchement fermés sur eux-mêmes, ces petits clans évitent – et au besoin tuent - tout ce qui est étranger. Ils subsistent sur les ruines d’une civilisation technologique brillante dont ils utilisent les miettes comme, par exemple,  des voitures qui fonctionnent à la vapeur. Paradoxalement, l’énergie ne leur manque pas puisqu’ils ont réussi à remettre en activité l’une ou l’autre station hydroélectrique :
" Qu’est-ce qui avait mal tourné à ce moment-là pour l’espèce humaine ? Difficile à dire, car il ne restait que peu de données. Mais la cause première de l’effondrement n’avait-elle pas été cette tendance des minorités à s’attaquer aux structures sociales existantes, sans avoir, pour les remplacer, le moindre système viable ? Détruire était devenu trop facile. Il y avait eu d’abord ce sabotage hystérique de deux centrales nucléaires. Suivi de l’incendie des mines de charbon pour tenter d’inverser la tendance ! La plus grande partie du Smog marron qui recouvrait toujours le Dehors, à l’ouest et au sud, provenait de cet incendie des mines à ciel ouvert de Yallourn et de Morwell, feux immenses qui avaient fait rage bien avant la naissance de Roy "
Roy, un jeune homme, est peu à l’aise dans son milieu . Il recherche un contact avec l’extérieur. Chaque nuit il contemple dans le ciel un satellite artificiel qui doit, selon lui,  abriter des hommes évolués, lancés à la conquête de l’espace quelques siècles plus tôt.  Défense est faite à quiconque d’entrer en contact avec le satellite car il est présumé dangereux. Avec l’aide d’Ev, la bibliothécaire, et Jill, sa petite amie, Roy transgresse l’interdit. Il communique avec le satellite par signaux lumineux.
Vaya, une troublante jeune femme  extraterrestre – quoique âgée de plus de cent vingt ans –répond à ses appels  et lui propose un échange : les secrets de sa très grande longévité contre des artefacts d’ancêtres terrestres. Roy, ayant précédemment découvert une sorte de musée, s’y rend en compagnie de ses nouveaux amis. Repéré par les siens, immédiatement stigmatisé comme traître, il est recherché par Max Lang et Snowy  pour être mis à mort.
Les extraterrestres, des colons terriens peuplant maintenant Merodak,  une planète lointaine  de type terrestre, se dévoilent alors à tous et offrent de nombreux cadeaux aux terriens survivants. Roy, réhabilité, se prépare à partir avec Jill, pour un voyage sans retour sur la planète Mérodak.  Tout de suite après le départ, ils ont vent de la véritable nature de leurs nouveaux amis : Vaya ainsi que les autres, sont des robots actionnés à distance par d’anciens Terriens que des siècles de manipulation génétiques ont transformé en monstres bienveillants à quatre bras. La longévité est à ce prix…
Un space-opera raté qui se déroule sur fond de décor cataclysmique Rien ne ressort à la lecture sinon une seule question : quelle forme ont-ils vraiment, ces extraterrestres?… Beaucoup de mots pour rien …


couverture du roman "Merodak"
une première édition en poche pour ce roman australien
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu