M.Marabout maître du monde - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

M.Marabout maître du monde

les oeuvres > SAVANTS FOUS ET MAITRES DU MONDE

M. Marabout, Maître du monde, pp. 73-87 in « le Collectionneur d’imbéciles » par Picq, Maréchal éd., Liège, 1943, 1 vol. broché, in-12 ème , 211pp. couverture illustrée par l’auteur. recueil de nouvelles d’expression française (Belgique)
1 ère  parution : 1943
savants fous et maîtres du monde

PICQ

(aucune référence) s'agit-il d'un  pseudonyme et d'un auteur belge?

Eusèbe, le valet de chambre de M. Marabout, est intrigué par les activités du vieil original qui, dans son jardin où s’élève une pyramide entourée de pylônes, songe à faire se mouvoir la Terre selon sa volonté. Le savant explique à son serviteur compréhensif comment, utilisant l’énergie électrique de l’atmosphère, il supprimera le nord magnétique terrestre, remplacé par le « Nord Marabout », prêt à diriger lui-même la terre dans la zone la plus favorable à son exploitation, pour le bien de l’humanité.
Plus de déserts ni de glaces polaires, mais des climats dominés et des cycles circadiens adaptés, selon les plans de M. Marabout, maître du monde. Quelques temps plus tard, énormément déçu par les sommités scientifiques qui refusent d’examiner son invention, il en conçoit une haine si terrible qu’il songe  précipiter la Terre dans l’orbite de la Lune pour un embrasement apocalyptique :
« Sais-tu ce que c’est que ça ? – C’est la lune ! – Oui, c’est la lune !... Eh bien ! nous allons la voir de près, car dans peu de temps, nous allons l’embrasser, ah ! ah !... Nous allons embrasser la lune !... Quel bon baiser nous allons lui donner, ah, ah, ah, ah, ah !... Un baiser mortel pour elle comme pour nous, car je pense que le choc va nous éparpiller en miettes dans l’espace ! ah, ah, ah, ah !... Une terreur soudaine s’empara de moi. Je compris soudain la signification de sa terrible prophétie : le misérable pour se venger, allait assassiner le Monde !... »
Avec force et courage Eusèbe se dresse contre son patron. Il grippe les rouages de l’énorme machine à coups de masse et, avec l’aide du garde-champêtre et du sous-préfet, il envoie son maître terminer ses jours dans une maison de fous.
Une nouvelle drôlatique lestement troussée et largement méconnue, qui prend tout naturellement sa place dans ce recueil.


couverture du recueil "le Collectionneur d'imbéciles"
couverture anodine du recueil comprenent notre nouvelle
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu