les Oiseaux - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

les Oiseaux

les oeuvres > POLLUTION GENERALISEE

les Oiseaux par Thomas Disch, pp.38-50, in « 10 façons d’assassiner notre planète », Flammarion éd. 2007, coll. « Tribal », 1 vol. broché, in-12 ème , 142pp, anthologie. reprise de « Rives de Mort », éd. Veyrier, 1972.  nouvelle d’expression anglaise.
1 ère  parution : 1972
pollution généralisée


Thomas DISCH

(1940-2008) Ecrivain américain de science-fiction, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et poète. Après ses études et de petits métiers, se mit à la littérature. Nouvelles dans des magazines. Créateur du prix Philip K. Dick. Considéré comme d'un des auteur de la "New Wave". Connu essentiellement pour ses deux grands romans: Génocides et Camp de concentration.

Un couple de canards, Curtis et Daffy, le mâle plutôt optimiste et la femelle plutôt angoissée, s’interrogent sur leur avenir en un monde pollué. Déjà leur unique rejeton est mort-né. Ne trouvant plus rien à manger, leurs ailes lourdes comme du plomb, ils décident de partir vers le Sud, sous de meilleurs climats, en faisant très attention aux voitures qui pourraient les écraser et aux rats qui souhaiteraient les manger. Mais leurs ennemis naturels sont tous morts, ou presque, sauf le dernier rat qui, hélas ! égorgera Curtis :
« Sur toute la longueur du fossé, il y avait des rats à divers stades de décomposition, ainsi que deux belettes mortes et un hibou à moitié dévoré. Daffy considéra cette légion d’ennemis hors d’état de nuire avec un mélange de peur et de triomphe. D’un côté le monde serait certainement meilleur sans animaux de proie, mais de l’autre… Elle ne savait pas exactement ce qu’il y avait sur l’autre plateau de la balance, mais il y avait à coup sûr quelque chose. »
Daffy, restée seule, prend son envol au-dessus de la mer. Enfin libre ! Pour peu de temps, puisqu’elle terminera sa course morte dans l’eau, aplatie par le souffle du Concorde au-dessus d’elle.
Une délicieuse nouvelle, tellement bucolique, qui adopte enfin le point de vue du pollué dans un monde que nous détruisons.



couverture de l'anthologie "10 façons d'assassiner notre planète"
couverture de l'anthologie dans laquelle est parue la nouvelle de Disch
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu