les Loups - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

les Loups

les oeuvres > LES GUERRES FUTURES 2

les Loups, interprétée par Serge Reggiani, écrite par L. Bessières et A. Vidalie, disque 33T « Jacques Canetti », éd. Majestic, N° 48 819. chanson d’expression française.
guerres futures 2


Serge REGGIANI

(1922-2004) Chanteur, auteur-compostiteur, acteur français. Conservatoire des Arts cinématographiques et Arts dramatiques. Carrière théâtrale. Comédien reconnu. S'oriente vers la chanson (Boris Vian) Amitié avec Barbara. Un fort engagement à gauche. De nombreux paroliers écriront pour lui. Continuera de produire des albums malgré un drame familial (mort de son fils). Se lance dans la peinture. Est une célébrité reconnue dans son pays. Artiste majeur de la chanson française.

Attention, chef-d’œuvre ! Voici une chanson qui dénonce toutes les guerres, passées ou futures, toutes les invasions, présentes ou à venir, toutes les spoliations, celles de jadis et celles de l’avenir. La figure archétypale du loup avec son comportement en meute renvoie aussi bien à celui des nazis  qu’à celui de toutes les troupes d’occupation. Ancrée dans la réalité historique de l’invasion de la France par les Allemands et de l’occupation de Paris, elle s’ouvre aussi sur un temps mythique, un Ailleurs barbare, un monde d’avant le désordre où « le rire d’Elvire » se fige en une grimace affreuse. Les causes de la catastrophe sont connues,  telles que la lâcheté, l’irresponsabilité, l’abandon de tout valeur :
« Les hommes avaient perdu
le goût de vivre
Et se foutaient de tout
Leur mère, leur frangin, leur nana
Pour eux, c’était du cinéma
Le ciel redevenait sauvage
Le béton bouffait le paysage. »
Le vide moral, l’égoïsme et le développement technique ouvrent des opportunités à toutes les forces obscures de l’univers, les loups» qui, lentement, répondant à leur nature archaïque, se préparent pour la curée. Ayant regardé vers Paris, de la « Germanie », de la «Croatie», profitant de la neige et du froid, du vide des rues comme de celui des cœurs, ils s’infiltrent par « Issy » (ou « Ici ? ».) Peu féroces au début, ils montrent une face de plus en plus agressive, jusqu’à envahir totalement Paris :
« Attirés par l’odeur du sang
Il en vint des mille et des cents
Faire garousse, liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France »

Le seul remède à la situation réside dans le sens du courage et de la responsabilité, dans « l’amour et la fraternité ».
Cette chanson résonne comme un avertissement, un devoir de mémoire, un glas funèbre. «Les Loups» suggère un univers de misère moral où, malgré tout, subsiste un fragile espoir. A comparer avec l’ouvrage de Calonne « Hurleville» qui apparaît de peu de consistance, malgré ses deux cents pages, en face de cette force d’évocation fantastique et sauvage


couverture du33T. "Serge Reggiani"
couverture du 33T ultra connu et ultra classique de Serge Reggiani
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu