les Chiens de mer - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

les Chiens de mer

les oeuvres > DISETTE D'ELEMENTS

Les Chiens de mer par Danielle Martinigol, pp. 81-97,  in « Demain la Terre », anthologie, Mango éd., 2003, coll. Mango Jeunesse » N°17, 1 vol. broché, grand in-12 ème , 224pp. couverture illustrée par Philippe Munch. nouvelle d’expression française
1 ère  parution : 2003
disette d’éléments


Danielle MARTINIGOL

(1949-) DEA à l'Université de Dijon sur les littératures de l'imaginaire. Enseignante. Intéressée par la science-fiction, notamment dans le domaine de l'écologie. Quelques romans à destination des jeunes.

La compagnie mondiale Hydror, sous l’égide du Wowo (World Water Office) gère et commercialise l’eau douce devenue un enjeu capital du fait de sa rareté :
« Le conflit entre la Turquie et l’Irak avait mis le feu aux poudres. Dès le début du XXIème siècle, on savait pourtant que les barrages construits sur l’Euphrate étaient autant de mèches allumées. Eh bien, tout avait, hélas, explosé. Des antécédents sérieux n’avaient pas servi de sonnettes d’alarme. Le Jourdain, la mer d’Aral, le Gange, le Danube et bien d’autres lieux de conflits auraient dû alerter tous les hommes politiques, mais seuls quelques-uns, en plus des scientifiques et des écologistes, conscients de la fragilité de la planète bleue, avaient à l’époque saisi l’extrême gravité des enjeux. »
Tarah, interprète d’arabe, se dirige en hélijet vers Hydror Islands, en compagnie de Gavril, assistant du directeur de la compagnie pour une réunion au sommet sur une plate-forme aquifère. La situation est grave. Les « Chiens de mer », une bande de pirates spécialisés dans le détournement de l’eau douce sévissent. Ils ont attaqués récemment « l’Offertus » un «aqualier» d’une contenance de cent mille tonnes, anéantissant son équipage.
Tarah, à peine le pied posé sur la plate-forme, est secouée par une explosion criminelle qui détruit la totalité de l’abri marin. Les Chiens de mer, responsables de l’attentat, recueillent pourtant Gavril et Tarah. Stupéfaction de celle-ci! Le chef des terroristes  est Lucius, un jeune homme dont elle est tombée amoureuse à Bombay. Elle fait aussi connaissance avec Shilgg, une mystérieuse et impitoyable baroudeuse, engagée par Lucius mais qui, en réalité, mène un double jeu. Cette dernière égorge proprement Lucius devant Tarah, la libère ainsi que Gavril, et leur explique qu’elle travaille en réalité pour « Fatum » un consortium capitaliste désireux de mettre fin à la gabegie qui lèse ses intérêts dans le domaine du contrôle de l’eau douce, levier politique fondamental d’un monde en crise.
Une fable écologique portant sur la menace constituée par la pénurie d’eau douce en un futur proche A rapprocher du roman de Ligny « Aqua »


couverture de l'anthologie "Demain la Terre"
couverture de l'anthologie contenant la nouvelle
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu