les Bébêtes - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

les Bébêtes

les oeuvres > MENACES ET GUERRES NUCLEAIRES

les Bêbêtes par Alain Duret, in «La Lune était verte et autres récits de fins du monde», anthologie, Gallimard éd. , 1983 , coll. "Folio Junior" , 1 vol. broché , in-12ème,  134pp. nouvelle d’expression française
1ère parution: 1982
menaces et guerres nucléaires


Alain DURET

(1935-) Ecrivain français. Professeur d'histoire et journaliste, romancier et nouvelliste de science-fiction. Chroniqueur au journal "le Monde"

Une famille mesquine, xénophobe, stupide, égoïste.  Le père, Edmond Pagliau, prévoit tout, y compris la guerre nucléaire. Il s’est fait construire un abri antiatomique dans son jardin. La mère est une femme qui obéit. Le fils, un fort en thème qui "bûche" ses maths pour réussir les concours d’entrée aux grandes écoles, " car les maths seront toujours utiles ". Or, pour Edmond, c’est le grand jour: les nouvelles internationales ne sont pas bonnes. Il prévoit la conflagration, entraîne sa famille - et avec beaucoup de réticences, sa nièce, car il hait les femmes - dans son abri.
Coupés du monde, ils en ressortent prudemment après une semaine, le père supposant le danger passé. Autour d’eux c’est toujours le même décor. Nos gens, ravis et seuls survivants, pensent se servir abondamment de ce qui a été délaissé.  Les habitudes alimentaires habituelles se remettent en place mais de gros boutons noirs apparaissent sur la peau du fils: la guerre atomique s’était doublée d’une guerre bactériologique!
Une nouvelle qui vaut  par le décalage d’ une vision de fin du monde à la prud’homme.



couverture de l'anthologie "la lune était verte et autres récits de fins du monde"
une toute petite nouvelle "à la française" dans cette belle anthologie
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu