le Soleil fantôme - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

le Soleil fantôme

les oeuvres > SAVANTS FOUS ET MAITRES DU MONDE

le Soleil fantôme, texte de Polsis et dessins de Landon, un récit complet, fascicule à l’italienne en deux couleurs et dix pages, éd. Populaires Mondiales, coll. « Mon roman Filmé » N° 31, hebdomadaire du 19 mars 1948 dans la série « Ouragan, l’as des casse-cou ». bande dessinée d’expression française.
1ère  parution : 1948
savants fous et maîtres du monde

POLSIS
LANDON
(aucune référence)

Ouragan, venu au secours de naufragés, disparaît dans une tempête monstrueuse déclenchée, semble-t-il, par le « soleil fantôme », une apparition lumineuse perceptible à travers les nuages. «L’as des casse-cou», piégé sur une île avec ses fidèles compagnons, Maud et Labrise, a pourtant réussi à sauver le capitaine du navire, en dépit des malversations du professeur Malus, un authentique savant fou propriétaire de l’île, qui, de rage, déclenche coup sur coup des tremblements de terre, raz de marée, foudre en boule et autres joyeusetés, grâce à son arme secrète «le soleil fantôme». Ses compagnons ayant disparu, Ouragan maîtrisera le forcené. Alors Malus lui propose le marché suivant :
« Seul au monde, je peux retrouver vos compagnons, je vous offre de leur rendre la vie en échange de la mienne. »
Ouragan accepte même s’il doit encore subir beaucoup d’avanies lors de prochains numéros.
Un récit complet et médiocre comme la majorité de ceux qui ont parus dans l’immédiat après-guerre, et qui utilisent sans freins les stéréotypes du savant fou.


couverture du récit complet "le soleil fantôme"
encore un récit complet rare et peu connu lié à notre thématique
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu