le Maître de la guerre - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

le Maître de la guerre

les oeuvres > SAVANTS FOUS ET MAITRES DU MONDE

le Maître de la guerre par Roger Delvart, éd. Ferenczi et fils, 1949, coll. « Mon roman d’aventures » N°97. couverture illustrée par Houy. 1 fascicule de 32pp. nouvelle d’expression française. parue en 1 ère  édition in « le petit Roman d’Aventures » N°27, 1936
1ère  parution : 1936
savants fous et maîtres du monde

Roger DELVART

(1885(1973) pseudonyme de Léon GEESTELINK écrivain populaire français dans les domaines de la science-fiction, de l'aventure, du mystère et de l'amour. A utilisé indifféremment d'autres pseudonymes: Jean Jilbucq ou Léo Gestelys. Se retrouve essentiellement chez Ferenczi pour la science-fiction.

Des jeunes gens, naufragés du paquebot «Océania», dérivant sur une barque, abordent une île polynésienne inconnue. Se figurant être sauvés, ils déchantent rapidement. L’île est la propriété du prince Fédor Kareine, un scientifique éminent et un anarchiste notoire qui a déclaré la guerre à la guerre, et qui hait les pays européens :
« Je hais la guerre. Par la guerre j’ai perdu tout ce que j’aimais. Ma femme, mes plus jeunes enfants, massacrés dans leur domaine de Silésie ; mon fils aîné, tombé en défendant la France. Mon frère, enfin, qui habitait l’Angleterre et qui périt sur le même front. ( …) Dès que je serai en mesure de transporter en Europe les bombes dont je poursuis la fabrication, c’est sur toutes les nations en armes que j’exercerai ma vengeance ;
-Sur la France ! s’écrièrent Raymond et Lucien, indignés. »
En ce but, il a mis au point un gaz toxique puissant qui, lâché au-dessus d’une grande ville, provoquera la mort des citadins. Cette révélation révolte Dora et Lucien, Raymond et Georges. Kareine leur donne le choix : soit de mourir tout de suite, soit de travailler à la gloire du maître.  Ils s’inclinent, attendant le moment favorable pour passer à l’action.
Le maître (l’étourdi !) leur assigne des fonctions importantes. Ainsi, Georges s’occupera de l’usine hydroélectrique alimentant en énergie les ateliers, et Lucien deviendra le secrétaire de Kareine. Le moment de passer à l’action enfin venu, George sabote l’usine ce qui détruit les installations du maître et annihile la menace toxique. Nos jeunes héros mettront le cap sur l’Australie dans un navire dont l’équipage est  acquis à leur cause.

Est-il assez fou ce savant fou qui croit que l’on peut faire la guerre à la guerre ?

couverture du fascicule "le Maître de la guerre"
encore un fascicule dans la collection "verte" de chez Ferenczi
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu