le dernier homme - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

le dernier homme

les thèmes

LE DERNIER HOMME

Le thème du dernier homme est l’un des plus intéressants à suivre au XIXème et XXème siècle.
L’initiateur en fut Baptiste Cousin de Grainville avec "le Dernier homme " , édité en 1805. (2ème éd. 1811 et 3ème éd ; 1857)
En 1825 parution du "Dernier Homme" de Mary Shelley, la traduction anglaise de l’ouvrage de Grainville s’étant faite en 1806.
1831 : Le "Dernier homme" de Creuzé de Lesser, un drame poétique à l’imitation de l’ouvrage de Grainville (2ème éd ; en 1832)
1841 :  le Dernier jour de Jean Reboul
1843 : Ahasvérus d’Edgar Quinet
1858 : Omegar ou le dernier homme d’Elise Gagne (inspiré par Grainville)
1871 : Mada ou le dernier homme du baron Edmond d’Aiguy (inspiré par Grainville)
1894 : La Fin du monde par Camille Flammarion, avec son héros Omégar (inspiré d’Elise Gagne)
1898 : le dernier Homme , nouvelle de Henriot
2006 : le Dernier homme   de Margaret Atwood
2006 : le Monde enfin " de Jean-Pierre Andrevon
et  ce n'est pas encore terminé!

L’Etude comparée des ouvrages permet de mesurer ce que ceux du XIXème doivent à Grainville et comment l’on passe des schémas canoniques présentés par " l’Apocalypse " de St Jean, à une conception moderne et laïque, voire hédoniste du dernier homme.




 
Retourner au contenu | Retourner au menu