le Dernier fumeur - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

le Dernier fumeur

les oeuvres > LE DERNIER HOMME

Le Dernier fumeur par Michel de Pracontal, pp. 51 - 74 in « le dernier Homme », anthologie, « Jérôme Leroy présente 22 nouvelles inédites », Les Belles Lettres éd., 1 vol.broché, in-octavo, 296pp. photographie de couverture Brad Wobleski. nouvelle d’expression française
1 ère  éd. : 2004
le dernier homme


Michel de PRACONTAL

(1954-) Romancier, essayiste, journaliste. Maîtrise de mathématiques, Doctorat en Sciences Informatiques. Travaille dans diverses revues (Nouvel Observateur). Des récits spéculant sur les avancées et dangers de la science.

Cette société d’un futur proche ressemble à celle du «Meilleur des mondes » de Huxley. Aseptisée, pure, asexuée, androgyne. Les enfants y sont élevés dans l’aversion, dans la honte de la souillure et de la tache.
Depuis les lois de Georges Bush III, la plus stricte sévérité est appliquée aux derniers délinquants que sont les fumeurs ou les érotomanes. Ainsi, faire l’amour ou fumer sont des activités totalement illicites et le dernier fumeur l’apprendra à ses dépens puisqu’il sera tué et émasculé par une bande de zonards. Car la bête ne demande qu’à relever la tête dès que se présente la moindre faille.
C’est dans cet univers, issu de la troisième guerre mondiale (nucléaire), où les survivants vivent sous cloche transparente, que prend place l’enquête du détective Lönnrot envers le meurtrier Scharlach sans que cela ajoute un zeste d’intérêt à une nouvelle, certes bien écrite, mais aussi bien conventionnelle.


couverture de l'anthologie "le dernier homme" présentée par Jérôme Leroy
autre (petite) nouvelle présentée par cette anthologie
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu