LA TERRE DE LA BOMBE - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

LA TERRE DE LA BOMBE

les oeuvres > SOCIETES POST-CATACLYSMIQUES 2

LA TERRE DE LA BOMBE par Ramaïoli (dessinateur) et Durand (scénariste)

sociétés post-cataclysmiques 2


Georges RAMAIOLI
René DURAND

Georges Ramaioli. (1945-) Dessinateur et scénariste français. Après des études de dessin, puis d'ingénieur, il travailla à l'équipement du territoire (Ponts et Chaussées). Rencontre avec Moebius. Publie diverses séries dans divers journaux et magazines (Charlie Mensuel, Circus, Canard sauvage, etc.) Participe également à l'élaboration des scénarios. Collaborera avec les éd. du Soleil (Zoulouland), puis avec Okapi, pour un lectorat plus jeune.
René Durand. (1948-) Enseignant et scénariste français.


Vol. 01 : la Terre de la bombe Tome 1, éd. Glénat, 1979, 1 vol. cartonné, in-quarto, 48 pl. BD d’expression française
1 ère parution : 1979
Cette terre de la Bombe mérite bien son nom. Un paysage ravagé, lunaire. Des mesas et des canyons où soufflent le vent. Du sable, des arbres tordus, une végétation ravagée où s'éparpillent les squelettes. Et, dans l'ensemble, des vivants. Etres curieux, bizarres, hybrides, fruits des monstrueuses mutations. Des animaux à têtes d'homme, des hommes distordus, des monstruosités glapissantes, infernales, dégoulinantes. Agissant selon une amoralité foncière, leur seul credo est de survivre, de manger ou d'être mangé. Dans cette brutale lutte pour la vie, la seule forme de coopération est l'alliance objective entre des entités différentes déployant une énergie sauvage pour la survie.
C'est dans ce décor que se situent les pérégrinations de notre groupe de héros, à savoir: Coderc, l'humain normal, le sombre ténébreux et redoutable guerrier; Baixas, son compagnon , homosexuel, retors et dangereux. Tous les deux se déplacent sur le dos de leurs amis, des animaux qui parlent et qui sont doués de jugement; Marie, la jument blanche et Jo, le puissant taureau qui, à l'occasion, ne déteste pas avoir des relations sexuelles avec sa compagne; enfin, le bâtard Simac, un chien bavard qui peut se révéler lui aussi , extrêmement dangereux.
Ils sont en route pour une localité où se traitent les affaires normales de la vie: vente d'esclaves sexuels, êtres humains engraissés et suspendus à l'étal comme viande de boucherie attendant le client. Désargentés comme à leur habitude, Baixas s'offre comme esclave sexuel à un  dénommé Cureavion qui deviendra son amant et ami de coeur,  et Coderc sera acheté par Télée, une riche patricienne sans scrupules propriétaire de la boucherie humaine. Elle se livre à des orgies de sexe et de chair qui font vomir Coderc à un point tel qu'il appelle immédiatement ses amis à la rescousse afin de mettre bon ordre aux débordements. Télée, humiliée, basculée dans une fosse à purin,   ne songera plus qu'à se venger.
Quelques temps après, toujours à la recherche de nourriture, ils tombent sur un dangereux groupe de dégénérés. Cureavion, qui les accompagnait, est tué, ce qui rend Baixas fou de rage et de chagrin, qui expédie tout cela en enfer.
Un nouvel épisode les voient aux prises avec les "Corbos", oiseaux charognards soutenant des êtres humains. La Maîtresse de Claire, une louve blanche qui raconte son histoire à Simac, a été enlevée. Le groupe propose son aide à Claire. Arrivés sur site (près d'un ancien pilier d'autoroute), ils apprennent que les Corbos sont obligés d'agir de la sorte afin de procurer sa nourriture à une immense masse protoplasmique aux mille bouches, surnommée "Bonbon". Le monstre est neutralisé séance tenante.
Leur chemin croise à nouveau celui de Télée qui, requinquée, s'est rachetée une troupe de soudards mené par le redoutable Nexon, son lieutenant. Télée, qui a capturé nos amis, oblige Coderc à une copulation avec elle et, au moment de l'orgasme, demande à Nexon de couper la main droite de son amant et de la cautériser immédiatement par le feu. Puis, ils poursuivent leur chemin, traînés à la suite de la caravane de Télée.
Ce premier volume, une fois le décor posé, propose une série d'épisodes gravitant autour des thèmes du sexe et de la mort, avec des personnages récurrents.


couverture du 1er volume de "la Terre de la Bombe"
couverture du Tome 1 de la série
 
Retourner au contenu | Retourner au menu