la Nuit des bêtes - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

la Nuit des bêtes

les oeuvres > MENACES ET GUERRES NUCLEAIRES

la Nuit des bêtes par Jean-Pierre Andrevon et Gérard Franquin, Gallimard éd., 1983, coll. Folio Cadet ", plaquette brochée de 53 pp., in-12 ème . couverture illustrée par Gérard Franquin.  nouvelle d’expression française. (une première version fut publiée dans " le Monde " du 20/21 mars 1982, une version légèrement différente sera reprise dans «le Monde, enfin» (2006)
1 ère  parution : 1982
menaces et guerres nucléaires


Jean-Pierre ANDREVON

(1937-) Ecrivain. après des études aux Ponts et Chaussées, son service militaire en Algérie, devient enseignant. En 1969, l'écriture sera pour lui une occupation à temps plein.De nombreuses activités: journalisme, scénariste, illustrateur, écriain. Ses premiers textes paraissent dans des fanzines, puis dans la revue "Fiction" . Publie en moyenne quatre ouvrages par an, d'abord au Fleuve Noir ou chez Denoêl.  Plutôt spécialisé dans la SF cataclysmique. Aujourd'hui travaille surtout au profit du thriller et de la littérature pour enfants. De sensibilité écologiste.


La petite Clo ne descendra pas dans l’abri anti-atomique malgré des appels pressants en provenance de la rue. Elle se promènera toute seule dans la grande ville si vide. Pas entièrement, puisqu’elle fait la rencontre de Bastien et d’Antoine, des " grands ".Ensemble, ils iront jusqu’au zoo pour libérer de leurs cages toutes les gentilles bêtes, girafes, rhinocéros, tigres, paons, crocodiles, etc.
Même un si beau rêve est de courte durée. Car l’alerte nucléaire annulée (c’était une fausse alerte), les gens réinvestissent la ville, les animaux leurs cages et Clo retrouve sa maman.
Un charmant conte pour enfants sages de neuf à dix ans ; ce qui n’empêche pas Andrevon d’y distiller de fielleux petits messages, comme celui-ci :
" Le tigre feula, s’avança dans l’allée en balançant sa queue, plus beau dans sa peau rayée que le plus beau des manteaux de même peau portée par la plus belle et la plus bête des femmes. "


couverture du fascicule "la Nuit des bêtes"
Paru dans une collection dédiée aux enfants
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu