la Miss du château - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

la Miss du château

les oeuvres > APRES LA BOMBE...

la Miss du château, texte de J. Cartigny et D. Roux, interprétée par France Cartigny, éd. Cent pour Cent, 1992, CD 50229, 4’16 ‘’. chanson d’expression française.
1 ère  parution : 1992
après la Bombe...


France CARTIGNY

Chanteuse française de pop rock. S'épanouit dans un environnement familial musical.  Engagée, est la voix de Michel Platini contre la drogue (Dis leur merde aux dealers) . Produits divers albums. Fait partie avec son frère compositeur et musicien du groupe "les France Cartigny".

Surprenante Miss  qui survit sous les ruines effondrées, dans un abri de béton, en compagnie de sa « cousine Anne », sans aucun lien avec un extérieur que l’on suppose bouleversé par une guerre totale. L’arrivée impromptue d’un fier guerrier, mâle et viril, relève quelque peu un ordinaire plutôt fade. Une curiosité inextinguible la consume en premier:
« La guerre est-elle enfin terminée ?
Quelle est la nouvelle mode à Paris ? »  
Enfin, comme le temps de jouir est bien court et que l’ennui suinte des murs, elle presse activement et avec malice le héros de s’exécuter, lui demandant de la combler dans ses fantasmes érotiques :
« Pas de chichis, et mettez-vous à l’aise
C’est dans un tout petit instant que l’on baise (…)
Enfoncez-moi à fond par tous les bouts
Laminez-moi par-dessus, par-dessous
Sous ces tonnes de béton
On manque de distraction
Normal… »
La chose faite, elle le somme de « récupérer (ses) douilles et (son) obus » et de disparaître de son univers.
Chanté d’une voix angélique, un instantané cru, ironique et débridé de la vie quotidienne après la catastrophe, et qui n’aurait certes pas mérité les foudres d’une censure stupide.


couverture du CD "la miss du château"
encore une chanson (salée) à verser au crédit de notre thématique
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu