la Fin des hommes - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

la Fin des hommes

les oeuvres > GUERRE DES SEXES, MATRIARCAT

la Fin des hommes par Jimmy Guieu, pp. 65-78, in Galaxie N°  30 1 ère  série, mai 1956 , éd. Nuit et Jour. nouvelle d’expression française
1ère  parution : 1956
guerre des sexes, matriarcat



Jimmy GUIEU

(1926-2000) Ecrivain français de science-fiction né en Provence. Pilier du Fleuve Noir (Anticipation, Espionnage) ainsi que des romans érotiques et policiers (sous pseudonymes). Résistant durant la guerre, il a développé la haine à l'égard des "invasions" de toute nature. Son implication ésotérique, philosophique et franc-maçonne lui a donné l'assurance d'une "mission" à remplir, celle d'avertir le monde des dangers d'une conspiration extraterrestre, d'où sa spécialisation en ufologie. De nombreuses conférences et interventions sur les ondes, des essais et des rééditions de ses oeuvres.

Depuis plus de 8000 ans après la catastrophe de 1969, les hommes ont disparu du gobe. Seules perdurent les femmes qui ont développé une civilisation basée sur le matriarcat, la parthénogenèse et l’ectogenèse.La reine Malinka est donc d’autant plus surprise lorsqu’elle apprend que deux jeunes femmes, Myrihanna et Ghorana,  vont engendrer deux enfants mâles. La seule explication possible est qu’il existe encore des hommes sur la Terre.
Ces deux femmes ont recueilli et soigné deux mâles, rescapés extraterrestres en provenance de Ganymède, et, en fonction de leur rareté, se les ont réservés pour elles. Malinka, furieuse, fait entreprendre des recherches dans la région de Nyurk pour les retrouver. Mais chaque soldate, prenant contact avec ces deux hommes, désire également se les approprier. La nouvelle qui se répand provoquera même une révolution de palais. Heureusement, les concitoyens de Konyung et de Rotnag , ayant entrepris une vaste opération de sauvetage, atterrissent sur Terre avec des centaines d’engins ovoïdaux, se tenant prêts à rééquilibrer la race humaine.
Une première nouvelle du jeune Jimmy Guieu à l’âge où il était encore travaillé par ses hormones.


couverture de la revue "Galaxie" 1ère série, N°30
couverture de la revue Galaxie, 1ère série N°30 qui fit paraître cette nouvelle du jeune Jimmy Guieu
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu