l'ANGE DU DESERT - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

l'ANGE DU DESERT

les oeuvres > SOCIETES POST-CATACLYSMIQUES 1

l’ANGE DU DESERT par Michel Pagel
menaces climatiques - sociétés post-cataclysmiques 1


Michel PAGEL

(1961-)  Ecrivain français de SF ayant émergé du monde des fanzines. Science-fiction, fantasy et fantastique constituent ses genres de référérence. A traduit de nombreux ouvrages anglo-saxons. A également collaboré à la série "Ranger" sous les pseudonymes de Terence Corman et Don A. Seabury.

Vol. 01:l’Ange du désert, Fleuve Noir éd., 1986, coll. "Anticipation " N°1456, 1 vol. broché, in-12 ème , 186 pp. couverture illustrée, roman d’expression française
1 ère  parution : 1986
Ange le motard sillonne le désert d’un monde néo-barbare en compagnie de Cobra, le chef de la bande, pour s’approvisionner dans des stations qui, bien qu’à l’état de ruines,  délivrent encore de l’essence, inexplicablement. Comme occupations, ils chassent le « Sédentaire »  et le
« Pillard ». Une suggestion s’empare de l’esprit d’Ange : aller en direction du Sud vers la fameuse ville de Lankor où vivrait, dit-on, le dieu Gelnar. En compagnie de Krina, une jeune femme rencontrée lors d’un coup de main, ils franchissent la rivière Styx et réussissent les épreuves qui leur permettent d’entrer dans l’immense ville-forteresse.
Loin d’être le paradis imaginé, Lankor est le fief de Gelnar,  le responsable de l’état désertique de la terre. Agé de plus de quatre cents ans grâce à des manipulations génétiques, Gelnar aurait décidé de devenir le maître du monde. Par la mise en place de stations météo (cachées sous d’anciennes stations d’essence !), il a réussi à déséquilibrer le climat terrestre pour  ne permettre que la survie de trois types d’humains : les « Motards », les « Sédentaires », les «Pillards ».
Ange apprendra par Sinddès le Guérisseur que sa venue à Lankar n’est pas due au hasard, mais programmée depuis longtemps par Gelnar et sa fille Krina presque aussi vieille que son père. Ange et Sinddès sont en réalité deux opposants à Gelnar qui s’étaient fait cryogéniser jadis, chacun avec une mission particulière.
Celle de Sinddès consistait à préparer la venue d’Ange en ce monde désertique. Celle d’Ange, artificiellement conditionné pour se croire né en ce nouveau monde, était de déstabiliser le tyran. Gelnar a été le plus rapide. Manipulant Ange inconscient de son état réel, il lui fait déconnecter l’ordinateur qui seul aurait pu mettre fin à la sécheresse. Après ceci, il le livre à ses anciens amis qui s’opposent à lui en une série de combats singuliers.
Tout ne se passe pas comme prévu; Krina trahit son père, à qui elle voudrait succéder. Elle libère Ange tandis que Sinddès commence à détruire les stations-météo. La conséquence immédiate en est la pluie ce qui laisse songeur Ange : le motard du désert sera-t-il lui aussi un inadapté ?
Vol. 02 : la Ville d’acier, Fleuve Noir éd., 1986, coll. "Anticipation "N°,1457, 1vol. broché, in-12 ème , 186pp. couverture illustrée, roman d’expression française
1 ère  parution : 1986
Où l’on retrouve Ange avec une nouvelle compagne. Ils espèrent mettre fin au règne de Krina. Par une négociation savamment menée, Ange réconcilie Résidents et Pillards qui le suivront dans sa nouvelle quête.
Avec ses compagnons, Hickory, amoureux de Roni,  et Fetch le bagarreur, ils investissent la cité en passant par les souterrains tandis que le reste de la troupe développe une attaque frontale en guise de  diversion. Aidé par Douglas, le chef des citoyens rejetés dans les égouts,  Ange destitue Krina. Cependant, fatigué par toute cette fureur, il n’aspire qu’à une chose : retrouver son cher désert. ! Mais là encore,  il se trompe, car c’est à lui que l’on remet les clefs de la ville.
Un petit texte dont l’inventivité s’épuise vite… comme le lecteur. L’auteur se lasse de ses personnages, pratiquant à leur égard une distanciation ironique peu charitable. Alors pourquoi diable, a-t-il tenu à rajouter ce deuxième épisode ?


couverture du roman "l'ange du désert"
couverture du roman dans la collection "Anticipation"
 
Retourner au contenu | Retourner au menu