Hélène au XXVème siècle - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Hélène au XXVème siècle

les oeuvres > LES GUERRES FUTURES 2

Hélène du XXVème siècle par Jean-Charles Harvey, pp.178 - 203  in " L’Homme qui va ", les éditions du Mercure, 1924, Montréal, 1 vol. broché, recueil de nouvelles,  in-12 ème , 213 pp. couverture illustrée par Simone Routier.  nouvelle d’expression française (Canada)
1 ère  éd. : 1924
guerres futures 2


Jean-Charles HARVEY

(1891-1967) Journaliste et romancier québécois. Etudes au Séminaire de Chicoutimi. Reporter au journal "la Patrie". Fonde l'hebdomadaire "le Jour" à Montréal. Anti-nationaliste, anti-faciste, contre l'antisémitisme. Prend le parti des Républicains. Travaille également au sein de "Radio-Canada". Franc-maçon.


En royaume d’Utopie, au XXVème siècle, la Terre est réunie  en une fédération de républiques. Vivant en paix, elle a confié son sort  à Jacques Pavie, président de la "fédération républicaine du monde." A son rival indien déçu, Diwan Gengli, l’on avait confié "le tiers de la police du monde", soit deux millions d’hommes armés répartis sur toute l’Asie. Les deux hommes s’estimaient. L’un comme l’autre,  pourtant intelligent et cultivé,  se laisse subjuguer par une femme, Hélène de Tarse, qui préfère Pavie  "non seulement pour sa qualité de blanc, mais aussi pour son irrésistible regard de Don Juan et son front dominateur. "
Gengli en conçut une amertume, une jalousie, une rage qui le firent employer la force pour ravir la pure beauté à son adversaire, dût-il pour cela bouter le feu à un monde en paix:
" Trois jours après, cinq cents avions et cinquante dirigeables couvraient la face de la France. D’un ciel d’horreur, strié de feux tragiques, tombaient de longs et tumultueux éclairs qui électrisaient et calcinaient des bourgs entiers. La ville parlementaire en était toute criblée. On eût dit de longues épées de flamme perçant le cœur du monde. La tour de l’hôtel d’Etat croula avec un fracas de tonnerre. Plus loin, une explosion fit sauter l’unique fabrique de munitions du monde. Un cratère se creusa soudain à trois cents pieds sous terre, et toute l’Europe en trembla.(…) Cinq millions de cadavres encore chauds et de blessés couvraient l’Europe "
Est-il besoin de dire que Gengli ne l’emporta pas au paradis, que Hélène préféra s’immoler plutôt que de lui céder, et qu’il mourut son forfait accompli ? Même en pays de cataclysme les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets…


couverture du recueil "l'Homme qui va"
couverture de ce recueil canadien proposant notre nouvelle
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu