Destruction de Paris - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Destruction de Paris

les oeuvres > ARCHEOLOGIE DU FUTUR

Destruction de Paris par Jean Giono, pp. 190 – 195 , in "Solitude  de la pitié ", Librairie Gallimard éd., 1932, 1 vol. broché, in-12 ème , 219 pp. couverture muette, recueil de nouvelles. nouvelle d’expression française
1 ère  parution : 1932
archéologie du futur


Jean GIONO

(1895-1970) romancier, scénariste. Exprime, dans un cadre essentiellemnt provincial, les conditions de l'homme dans le monde. Pacifiste convaincu. Ami de Guéhenno, de Gide. En marge des courants du temps.

L’auteur, de passage à Paris, est consterné d’observer ces vies sans but,  « cette pâte phosphorescente d’autos qui tourne sur la place de la Concorde ». A l’homme qui court, son journal à la main, dans ce désert artificiel et mécanique, il oppose la vérité d’une nature vierge qui, un jour, devra se réinstaller dans ses droits:
" Suis-moi. Il n’y aura de bonheur pour toi, homme que le jour où tu seras dans le soleil debout à côté de moi. Viens, dis la bonne nouvelle autour de toi. Viens, venez tous ; il n’y aura de bonheur pour vous que le jour où les grands arbres crèveront les rues, où le poids des lianes fera crouler l’obélisque et courber la tour Eiffel ; où devant les guichets du Louvre on n’entendra plus que le léger bruit des cosses mûres qui s’ouvrent et des graines sauvages qui tombent ; le jour où, des cavernes du métro, des sangliers éblouis sortiront en tremblant de la queue. "

Une petite rêverie écologique avec, au centre, la chute et la transformation de la ville tant rêvées depuis les romantiques


couverture du recueil "Solitude de la pitié"
couverture muette du recueil de nouvelles, dont la nôtre.
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu