Au soleil de l'avenir - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Au soleil de l'avenir

les oeuvres > LES GUERRES FUTURES 1

Au soleil de l’avenir par Raoul Minhar, in " Mercure de France N°85, avril 1897. nouvelle d’expression française
1 ère  parution : 1897
menaces idéologiquesguerres futures 1

Raoul MINHAR

Très peu de choses:  collaborateur au "Mercure de France". Ecrivain, nouvelliste. Esprit "fin  de siècle ou décadent". Quoi encore?

Ceci est une narration documentée de la journée d’un «militaire  fonctionnaire» lors d’une guerre civile au vingtième siècle. Après avoir touché son uniforme et son arme,  sa « journée de travail étant terminée », il rend visite à Séraphine, son « associée corporelle ».
La nuit « on entendait bien au loin quelques coups de feu, quelques tapages de bombe, mais de pareils bruits étaient trop habituels à cette époque pour (qu’ils en fussent)  incommodés »
Le matin, les coups de feu qui pénètrent dans l’appartement ne semblent pas gêner Séraphine. D’ailleurs, alors qu’ils étaient en train de boire leur café (fait avec de « l’eau de l’Etat ») sur le balcon d’en face, ils virent un insurgé « à la maigre figure de Celte rageur, au gilet de lame brune et au chapeau melon »
Une balle traverse le képi du narrateur qui aide courtoisement » l’agresseur à venir les rejoindre car « il serait trop ridicule, lorsqu’on a vécu au vingtième siècle, d’en vouloir à celui qui, essayant de vous tuer, n’a pas réussi. »
L’insurgé leur parle de la dureté de son métier d’ouvrier, à fournir des pièces d’habillement aux grands de ce monde, un commerce en quasi-faillite. Légitimement, il a brandi l’étendard de la révolte, tirant sur tout ce qui porte l’uniforme, sauf qu’à l’instant même il avait vu son adversaire sans képi, il a su qu’il s’était trompé à son sujet. Séraphine lui apprend que le conflit perdure dans certains cantons d’Asie orientale, ce qui le remplit de joie, puisqu’il a encore « du pain sur la planche pour ses (cinq) enfants ».
Un récit étonnant dont l’impression surréaliste se dégage d’une description présentant la guerre civile comme une formalité à remplir dans le cadre d’une relation habituelle  et codifiée par l’administration.


carte postale "le ravin de la mort" à Verdun
N'ayant pas d'illustration spécifique pour cette merveilleuse nouvelle, j'ai pensé que cette carte postale, décrivant une situation totalement utopique, ferait l'affaire
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu