Alphabet - destination-armageddon

Aller au contenu

Menu principal :

Alphabet

les oeuvres > LES GUERRES FUTURES 1

Alphabet, paroles et musique de Guy Béart,  Disque Temporel, 33T, 1977, N° GB 00024, pochette illustrée par Moebius. chanson d’expression française
1ère  parution : 1977
guerres futures 1menaces et guerres nucléaires


Guy BEART

(1930-) Auteur-compositeur-interprète français. Après une enfance vagabonde et un diplôme d'ingénieur des Ponts et Chaussées, il se lance dans la chanson.. Se produit dans les cabarets Rive Gauche à Paris. Récipiendaire du Grand Prix Charles Cros. devient producteur et animateur de télévision. Ecrit pour beaucoup d'artistes. Ses nombreuses chansons connaissent un gros succès. Manifeste un vif intérêt pour la science-fiction. Médaille de la chanson française  (prix de l'Académie française.)

«Alphabet» ou l’analyse minutieuse de l’automaticité des événements qui enchaînent la Grande Catastrophe. Tout est déclenché par le doigt appuyant sur le bouton «A». Mécaniquement, se joue la valse des protons, de lettres en lettres, de points en points, d’Etats en Etats, de vengeances en vengeances, d’irresponsabilités en irresponsabilités : bombardements, «sanglants hachis» en «I» où «la Chaleur fut elle
Qu’elle gagna le point L »,

Virus et microbes que dissémine la guerre bactériologique :
« Toute la faute est en T
Dont les virus disparus
S’étaient égarés sur U
»,
Jeu mortel des alliances :
« La panique a émigré
Dans l’Etat qu’on nomme Y
Qui chétif cherche des aides
Pour assommer le grand Z
»,
qui rythme le cycle d’une violence éternellement recommencée,  lorsque le point
« Z, à son tour ne rata
ne rata pas le point A
».
Une chanson douce-amère susurrée par une voix sucrée en un leitmotiv ou complainte du désespoir. Guy Béart – contrairement à l’opinion qu’en a Pierre Versins- s’adonne au grand art.


couverture du 33 T "l'Avenir" de Guy Béart
couverture du 33 T avec illustration de Moebius
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu